20 FRANCS MARIANNE-COQ

La Marianne Coq 20 Francs est la pièce d’or française emblématique de la période où le Franc or rayonnait en Europe. C’était la première fois depuis plusieurs années qu’un dessin original (signé Jules-Clément Chaplain) était trouvé pour l’avers et le revers d’une pièce d’or française.
Parfois désignée (à tort) comme Cérès par les anglo-saxons, elle est nommée aussi « Napoléon », « Nap », « Louis », « Coq » ou tout simplement « Marianne ». Les pièces furent frappées en deux périodes, ce qui donne lieu à deux « sous » types : une série de pièces millésimées de 1899 à 1906 avec gravé sur la tranche « Dieu protège la France » (43 millions d’exemplaires) et une autre à la tranche « Liberté Egalité et Fraternité » pour une plage de millésime entre 1907 et 1914.
Après 1905 et la séparation de l’Église et de l’État, les pièces de monnaie devaient elles aussi suivre les évolutions de l’époque. C’est ainsi que suite à des pressions anti-cléricales, la mention gravée sur la tranche « Dieu protège la France » fut remplacée en 1907 par « Liberté Égalité Fraternité ».
Ce type de pièce possède la particularité d’avoir été refrappé dans les années 50 avec d’anciens coins (d’origine). En effet, en raison des stocks d’or fondus ou perdus durant les deux Guerres mondiales, des pièces très abîmées ou rognées, et pour relancer l’usage des pièces d’or, il est décidé en 1948 de rouvrir le marché de l’or. Ces nouvelles pièces émises par la Banque de France sont évidemment de vraies pièces, mais les millésimes gravés sont antérieurs. Les professionnels appellent ces pièces « les refrappes Pinay ». De cette situation, il en découle que les pièces de 20 francs or du type « Marianne-Coq » de la période 1907-1914 sont extrêmement nombreuses et en parfait état car elles n’ont pas circulé. 37 millions de Marianne Coq millésimées 1907 à 1914 seront ainsi refrappés entre 1951 et 1960.
D’aspect généralement “neuf“ ou “splendide” en langage de collectionneur, les Mariannes Coq « Liberté Egalité Fraternité » refrappées n’ont pas de valeur numismatique en dehors des périodes de crise ou leur prime grimpe comme celle des autres napoléons. Pour cette raison, elles sont très appréciées comme « or de bourse » ou « pièces d’or d’investissement »
Cette pièce a connu un tirage de 117 millions d’unités.

Caractéristiques de la pièce 20 Francs Marianne-Coq :

  • Module : 21 millimètres
  • Poids : 6,451 grammes
  • Titre : 900 ‰
  • Poids de fin : 5,81 grammes
  • Dates : 1898 à 1914 puis 1951 à 1960
  • Avis commentaires : //

TROUVER UNE AGENCE

Estimation d’achat en ligne

AVIS DE NOS CLIENTS

  • Laurence L. - Mâcon - 21/06/2019

    Très contente d'être passée chez vous, très bon accueil, personne très compétente et d'une gentillesse absolue
  • Martine L. - Belfort - 20/06/2019

    Yohan est d'une grande disponibilité avec l'amabilité qui va avec.
  • Amandine C. - Bourgoin-Jallieu - 18/06/2019

    Très bon accueil, personne très professionnelle et compétente.

Voir tous les avis

LA CHARTE OR EN CASH

  • DISCRÉTION

    Respect de vos informations

  • RAPIDITÉ

    Réponse & paiement rapide

  • SÉCURITÉ

    Données sécurisées

  • GARANTIE

    Leader depuis 2009