Actualités

Top 5 des pièces en or et argent les plus chères du monde

Pièces d'or collection

Certaines pièces d’or ou d’argent ont marqué l’histoire, en tant que derniers exemplaires d’une série fondue ou premières créations d’un atelier de maître. Outre leur poids en métal précieux, ces pièces à profonde valeur historique ou commémorative s’échangent à prix d’or sur les marchés spécialisés. Chacune à leur manière, elles sont devenues des symboles marquant une époque. Vendues aux enchères à des musées ou acquises à prix d’or par des particuliers, la valeur de certaines de ces pièces de collection est d’autant plus frappante que leur valeur faciale n’excède parfois pas quelques centimes ! Découvrez le top 5 des pièces d’or et d’argent parmi les plus chères du monde !

Le Doublon Brasher 1787 USA

Doublon Brasher 1787 USA

2 099 000 $

Le Doublon Brasher est considéré comme l’une des premières pièces d’or des Etats-Unis. Conçues en 7 exemplaires, ces pièces ont été créées par deux frères orfèvres du nom de Brasher, dont les initiales sont visibles sur les pièces. Les pièces sont ornées d’un aigle et d’un paysage sur l’une et l’autre de leurs faces. Sur six de ces pièces, on retrouve gravées les initiales « NB » sur les ailes de l’oiseau ; et sur la 7ème, les initiales sont inscrites sur la poitrine de l’aigle. Cette particularité a fait monter le prix de cette pièce exceptionnelle lors de sa mise aux enchères en 2005, pour atteindre les 2,99 millions de dollars.

La Reine Elizabeth II Million Dollar Coin (2007)

 

Reine Elizabeth II Million Dollar Coin

4 000 000 $

Avec ses 50 centimètres de diamètre et ses cent kilos d’or pur 999,99‰, les cinq pièces Reine Elizabeth figurent comme les plus grandes pièces en or du monde. Frappées en 2007, l’une d’entre elles fut vendue aux enchères en 2010 pour la modique somme de 4 millions de dollars. L’une de ses faces représente la Reine Elizabeth de profil à 77 ans, et sur l’autre sont gravées quatre feuilles d’érable assemblées, symbole du Canada où fut créé la pièce. Les pièces d’or furent d’ailleurs conçues à l’origine pour faire la promotion de la nouvelle gamme de pièces d’or à Feuille d’Erable de la Monnaie Royale Canadienne.

La 5 Cents 1913 Liberty Head Nickel (Spécimen Eliasberg)

5 Cents 1913 Liberty Head Nickel (Spécimen Eliasberg)

5 000 000 $

La naissance de cette pièce n’a rien d’officiel : elle fut produite en 1913 en quantités limitées, sans autorisation de la United States Mint, en charge de la régulation du marché de la monnaie aux USA. Cette particularité lui a valu une certaine réputation sur le marché numismatique. 5 pièces seulement furent authentifiées, et progressivement mises en vente aux enchères. Plus remarquable que ses sœurs en raison de son bon état de conservation, la pièce nommée Spéciment d’Eliasberg d’après l’un de ses propriétaires, fut achetée en 2007 par un collectionneur privé pour un montant de 5 millions de dollars.

Le Dinar en or Umayyad 723 AD

Dinar en or Umayyad 723 AD

6 029 400 $

Frappé à Damas en 1903, ce dinar très ancien fut réalisé avec l’or des mines du calife à qui il doit son nom. Sa frappe fait référence à un lieu géographique précis du Royaume d’Arabie Saoudite. Il fut vendu en 2011 à un amateur de numismatique pour un coût total de plus de 6 millions de dollars.

La 20 dollars Double Eagle Saint-Gaudens 1933

20 dollars Double Eagle Saint-Gaudens 1933

19 051 000 $

Mise en circulation en 1850, la 20$ Double Eagle est ainsi nommée d’après la pièce 10$, elle-même appelée « Eagle ». Augustus Saint Gaudens fut le sculpteur chargé de leur donner leur apparence, choisissant de les représenter avec l’effigie de la Liberté en marche de face. Frappée en 445 000 exemplaires, la production fut arrêtée en 1933, et presque toutes les pièces furent fondues par le gouvernement américain : seules quelques-unes d’entre elles furent sauvées, et l’un de ces derniers exemplaires daté de 1933 fut remportée aux enchères en juin 2021 pour la modique somme de 19,51 millions de dollars. Elle est donc la pièce la plus chère du monde ! D’autres émissions plus tardives de cette monnaie existent, sans la mention « In God We Trust » qui apparaît sur les pièces d’origine.

Bonus : la 20 $ Double Eagle (1849)

20 $ Double Eagle (1849)

20 000 000 $

Détenue par un musée, nous considérons cette pièce hors concours, mais elle mérite d’être mentionnée. Il ne s’agit en effet pas d’une pièce à proprement parler, mais d’un essai, frappé en deux exemplaire dans l’atelier de la Monnaie Royale Américaine (United States Mint) à Philadelphie en 1849. Avec une valeur faciale de 20$, la Double Eagle de 1849 ne fut jamais vendue aux enchères, et donc seulement estimée. Et son estimation atteint les 20 millions de dollars ! Ayant servi de modèle aux frappes suivantes, le premier exemplaire créé se trouve actuellement au Smithsonian Institute’s National Numismatic Museum, et l’autre appartient à un collectionneur privé.

 

TROUVER UNE AGENCE

Estimation de rachat

AVIS CLIENTS VÉRIFIÉS PAR TRUSTPILOT

LA CHARTE OR EN CASH

  • DISCRÉTION

    Respect de vos informations

  • RAPIDITÉ

    Réponse & paiement rapide

  • SÉCURITÉ

    Données sécurisées

  • GARANTIE

    Leader depuis 2009