Actualités

La fiscalité de l’or d’investissement : Tout comprendre en un coup d’œil !

Vous souhaitez investir dans l’or d’investissement ? Vous envisagez de revendre vos pièces de monnaie ou lingots ? Oui mais vous n’êtes pas familier avec la notion de fiscalité ? Découvrez, en images, les régimes fiscaux de l’or d’investissement.

 

L’or d’investissement, qu’est-ce que c’est ?

Vous avez hérité de quelques pièces de monnaie ? Vous avez des lingots depuis de nombreuses années et vous souhaitez en revendre une partie ? Etes-vous sûr qu’il s’agisse bien d’or d’investissement ? Avant toute chose, il convient de vérifier que vos produits rentrent bien dans la catégorie « or d’investissement ».

Pour les pièces d’or, celles-ci doivent avoir une pureté égale ou supérieure à 900 ‰. Elles doivent également avoir été frappées après 1800 et avoir officiellement circulé dans leur pays d’origine. Il se peut que certaines pièces aient une valeur supérieure à leur poids en or fin. Cette différence s’appelle la prime et s’explique par la rareté et la popularité de certaines pièces. Néanmoins, cette prime ne doit pas excéder 80% du prix de son poids en or.

En ce qui concerne les lingots, les lingotins et les barres, ils doivent avoir une pureté au moins égale à 995 ‰ et un poids supérieur à 1 gramme.

Ce que vous devez savoir sur la fiscalité de l’or d’investissement

La fiscalité sur l’or d’investissement est assez souple puisqu’il existe deux régimes de taxes possibles. Dans les deux cas, l’or d’investissement n’est taxé ni à l’achat ni à la détention. La première option est la Taxe sur les Métaux Précieux (TMP). Il s’agit de la taxe historique qui s’élève à 11,5% sur la vente. Cette taxe s’applique peu importe le prix de vente du produit, ce qui en fait un régime fiscal peu intéressant en cas de moins-value.

Depuis 2014, la Taxe sur la Plus-Value a fait son apparition et s’impose comme alternative à la TMP. La taxe à la revente s’élève à 36,2% seulement sur la plus-value. Après deux ans de détention, la taxe devient dégressive à hauteur de 5% par an pour devenir complètement nulle après 22 ans. Néanmoins, pour bénéficier de cette taxe, il est nécessaire de posséder un justificatif de propriété. Celui-ci doit décrire parfaitement les pièces et les lingots concernés (numéro de série et numéro de scellés), il doit également justifier de la valeur des biens à la date de l’acquisition.  Pour ce faire, il vous faut avoir bénéficié d’un accompagnement adapté lors de votre achat. Si vous ne disposez pas d’une grande connaissance en matière d’or d’investissement, nous vous conseillons vivement de vous adresser à un professionnel lors de votre achat.

Comment se déroule une revente d’or d’investissement ?

Pour revendre son or d’investissement, il vous sera nécessaire de vous adresser à un expert en métaux précieux. Privilégiez les réseaux afin d’avoir un interlocuteur physique qui vous permettra de bénéficier d’un accompagnement adapté. Chez Or en Cash, nos professionnels assurent, pour vous, la collecte des taxes et les formalités administratives nécessaires. Vous repartez ainsi l’esprit libre.

Vous l’aurez compris, la fiscalité est simple lorsqu’il s’agit d’or d’investissement. Il n’y a pas de taxe à l’achat ni à la détention et peut être éligible à une défiscalisation complète sous certaines conditions. Des questions subsistent ? N’hésitez pas à solliciter notre hotline au 01 88 33 62 21, à nous contacter par mail ou bien vous rendre directement dans l’une de nos agences.

 

La fiscalité de l’or d’investissement par Or en Cash

TROUVER UNE AGENCE

Estimation de rachat

AVIS CLIENTS VÉRIFIÉS PAR TRUSTPILOT

LA CHARTE OR EN CASH

  • DISCRÉTION

    Respect de vos informations

  • RAPIDITÉ

    Réponse & paiement rapide

  • SÉCURITÉ

    Données sécurisées

  • GARANTIE

    Leader depuis 2009