Actualités

Dossier spécial : propriétés, histoire et symbolique de l’or

L’or : un métal jaune rare, précieux, vecteur de fantasmes et de désirs. Un métal chargé de symboliques ancestrales, lui-même devenu un symbole avec le temps. Un métal utile enfin, aux propriétés uniques, aussi prisé de nos jours pour ses multiples atouts qu’il ne l’était au début de son histoire.

Pépites d'or

Caractéristiques de l’or

Un peu de chimie : L’or est un minéral, de la catégorie des métaux (avec l’argent, le cuivre, le fer, le mercure, le platine et le plomb). Il se distingue par sa forte densité. Bien que très dense et lourd, il est néanmoins malléable et ductile. Ces qualités sont des atouts appréciés en bijouterie et dans l’industrie électronique. Son atout principal reste dans sa particularité atomique : les atomes d’oxygène ne peuvent en effet interagir avec ceux de l’or. Autrement dit, il ne peut s’oxyder : l’or est le plus inaltérable des métaux.

Il est relativement rare sur Terre, bien qu’assez courant dans l’univers qui nous entoure. L’essentiel de l’or se trouvant sur notre planète provient de l’espace et a été synthétisé avant la formation de la croûte terrestre. Il ne se trouve qu’au sein de cette croûte et ce, dans divers minerais plus ou moins concentrés. L’or est très souvent associé à l’argent, moins rare bien qu’également très recherché. On leur connaît un alliage naturel : l’électrum, reconnu dès l’antiquité.

Où trouve-t-on de l’or ?

A l’époque contemporaine, il est nécessaire de recourir à des techniques de minage pour trouver de l’or. En effet, il est devenu rarissime de le trouver sous forme de pépites directement accessibles de main d’homme. La production mondiale d’or ne faiblit pas et est actuellement dominée par une production chinoise de 450 tonnes annuelles, production un peu en berne du fait de l’évolution des normes environnementales d’exploitation. Australie, Russie, États-Unis et Canada sont les plus gros producteurs après la Chine. Quelques challengers développent une production croissante : c’est le cas du Pérou et du Brésil, mais aussi du Ghana ou de l’Indonésie.

Certes, presque une centaine de pays dans le monde produisent de l’or ; mais cette production est concentrée à 70% dans les mains des douze premiers producteurs, qui doivent composer avec les types de minerais accessibles et le développement de techniques d’extraction adéquates.

L’or, une monnaie universelle

Pièce d'or datant de l'Empire Romain, 202-205 après J.C, British Museum

Pièce d’or datant de l’Empire Romain, 202-205 après J.C, British Museum

La découverte préhistorique de l’or

L’or était donc présent dans la croûte terrestre dès les origines. L’analyse récente de nombreux astéroïdes de notre système solaire confirme que les bombardements successifs de météorites sont également à l’origine de la présence d’or sur Terre, et que miner de l’or sur d’autres planètes serait donc envisageable. Les premières traces d’utilisation de l’or datent de l’époque chalcolithique, vers 7000 avant JC. C’est en Europe, à Varna en Bulgarie dans un cimetière, que l’on rencontre les preuves d’une orfèvrerie maîtrisée. On notera que l’Homme maîtrise le travail de l’or bien plus tardivement que d’autres métaux tels que le plomb ou le cuivre. Sans doute est-ce dû au fait qu’il est exclu d’en faire des outils ou des armes, car il n’est pas assez dur malgré sa grande densité. Il aura donc fallu attendre que des sociétés humaines vivent suffisamment confortablement pour qu’elles puissent consacrer des ressources au travail d’un métal ornemental et symbolique.

L’extraction et le travail de l’or est incontestable au sein des premières civilisations du Moyen-Orient, que ce soit en Mésopotamie ou, surtout, en Égypte où il abonde. Dans les sociétés précolombiennes, en Amérique, l’or a été utilisé très tôt. Il a conservé son rôle ornemental et symbolique jusqu’à l’arrivée des européens au XVème siècle, qui ont très vite remarqué que les sociétés évoluées au Pérou et en Amérique centrale faisaient grand étalage d’objets en or sans y accorder de valeur économique, alors qu’eux y ont bien sûr vu une aubaine.

L’or, une monnaie fondamentale

Florin d'or Charles V daté du XVIe siècle

Florin d’or Charles V daté du XVIe siècle

C’est au sein du monde grec antique que l’or semble avoir pris corps dans sa fonction monétaire. Les premières monnaies en or retrouvées datent du VIIIème siècle avant JC. La première utilisation massive de l’or comme monnaie de référence est attestée en Lydie, région grecque d’Asie mineure (aujourd’hui la Turquie). Un roi de Lydie nommé Crésus (dont la richesse légendaire a laissé l’expression  »riche comme Crésus ») a battu monnaie dans un alliage très pur d’or et d’argent (l’électrum) et a su diffuser cette monnaie dans tous les secteurs économiques de sa cité et au-delà. Cette monnaie stable, inaltérable et très appréciée des commerçants de détail, s’est diffusée à partir de la Lydie à la fois dans l’empire Perse, la grande puissance de l’ère antique et dans tout le monde grec. De là, posséder de l’or et battre des monnaies en or est devenu un enjeu politique et un motif de conquête. Cela a aussi été le cas avec l’argent, mais plus à l’ouest et au nord. L’empire romain a imposé pour longtemps l’usage de ces deux métaux (plus le bronze) via ses propres monnaies, avec une valeur plus forte pour les monnaies en or. Cette importance de l’or est restée valable durant tout le moyen-âge : armées, rançons et tribus étaient payés en or.

Les commerçants arabes ont diffusé les monnaies en or jusque dans les endroits les plus reculés de l’Asie, avant que les européens ne transforment l’or des Amériques en monnaies utilisables sur presque tous les continents. Même en plein essor industriel, au XIXème siècle, l’or gardait son importance : il est devenu un  »étalon », garant de la stabilité des monnaies fiduciaires dans le monde dominé par l’Europe et bientôt les États-Unis. C’est justement dans ce pays et à ce moment qu’eurent lieu les plus fantastiques ruées vers l’or, en Californie. Ce coin d’Amérique, pourtant mexicain jusqu’à peu auparavant, possédait parmi les derniers gisements d’or à ciel ouvert dans le monde. Leur découverte a provoqué une vague de migration sans précédent vers l’ouest américain et un enrichissement décisif des États-Unis. Au XXème siècle, après deux guerres mondiales, ceux-ci détiennent 70% des réserves mondiales et imposent le dollar comme étalon, appuyé sur ces réserves d’or jusqu’en 1976. De nos jours, l’or représente une valeur refuge essentielle, bien que le métal ne soit plus utilisé comme une monnaie fiduciaire. Malgré les hausses et les baisses historiques des cours de l’or, la possession de réserves d’or reste un marqueur de stabilité et de puissance.

La symbolique de l’or

Gravure d'or montrant l'histoire du Bouddha dans le temple de Cheng Hoon Teng, en Malaisie

Gravure d’or montrant l’histoire du Bouddha dans le temple de Cheng Hoon Teng, en Malaisie

Aspects symboliques, religieux et significations particulières

L’or revêt depuis la nuit des temps un caractère symbolique fort. Cette symbolique varie selon les cultures, mais il est de façon générale lié à la lumière. Associé au jaune dans la plupart des cultures, il est associé au blanc en Chine où il est un symbole de perfection. En Égypte ancienne, il est relié au soleil, donc au dieu Râ : à ce titre, il est destiné à parer le pharaon. Dans les cultures méditerranéennes, notamment chez les Grecs anciens, il est un symbole de chaleur, de fertilité, d’abondance. A Mycènes, on en fait des masques mortuaires : il est alors symbole d’immortalité, car inaltérable.

Dans les religions médiévales puis modernes, il est plus ambivalent. La chrétienté l’utilise volontiers pour représenter la lumière divine et il pare largement les objets liturgiques catholiques et les icônes orthodoxes. L’islam en loue la pureté et la perfection tant qu’il s’agit d’un ornement au service de l’art ou du divin ; si l’or devient monnaie, il devient symbole de perversion.

 

Mosaïque en or montrant l'arche de Noé dans la Chapelle Palatine de Palerme, en Sicile

Mosaïque en or montrant l’arche de Noé dans la Chapelle Palatine de Palerme, en Sicile

L’or dans l’art

L’art moderne n’est pas en reste quant à l’utilisation ou l’évocation de l’or. G. Klimt a notamment utilisé de la feuille d’or dans ses tableaux de femmes. On peut aussi noter l’œuvre du sculpteur J.Koons dans les années 80, quand il réalisa une statue en porcelaine et or de…Michael Jackson. La littérature autour de l’or est riche. Dès le moyen âge, on songe aux grandes légendes germaniques autour de l’or du Rhin, dont Wagner fera des opéras. Les livres de Tolkien donnent aussi une belle place à l’or, qui forme des anneaux de puissance. La ruée vers l’or a donné naissance à toute une littérature, de Jack London à Lucky Luke. Au cinéma, ce même thème est repris par Charlie Chaplin. James Bond le protège et l’affronte dans  »Goldfinger ». L’or est partout dans la pop-culture.

Les différentes utilisations de l’or

Diadème - or, verre et émail- 3e s. av. J.-C. - Musée du Louvre

Diadème – or, verre et émail- 3e s. av. J.-C. – Musée du Louvre

Un métal, plusieurs matériaux

Très malléable, l’or ne pouvait servir d’outil ni d’arme. Mais très tôt, les orfèvres ont su tirer parti de ce métal facile à travailler. Ils apprirent à en faire du fil, de la feuille d’or, des plaques martelables, des paillettes… Autant de matériaux à base d’or pouvant former de splendides œuvres d’art et des bijoux d’une variété infinie. Ces possibilités sont encore accrues lorsque l’or se marie avec certains autres métaux pour former des alliages . Comme l’électrum naturel, mais aussi des alliages artificiels donnant de l’or blanc, rose, gris, rouge ou même vert, pourvu que l’on allie savamment l’or avec tantôt du cuivre, tantôt du nickel, du palladium ou encore de l’argent.

Des usages très variés

Mécanisme électronique comprenant des parties en orSous ses diverses déclinaisons, l’or multiplie les usages. Historiquement, la joaillerie tient une place de choix. C’est encore le cas aujourd’hui, les bijoux représentant une grande part de la destination de l’or : les différents alliages peuvent être reconnus grâce aux poinçons, obligatoires sur les bijoux de plus de 30 grammes. Sous forme de fil d’or, il peut orner les plus beaux tissus, pour parer de luxueuses tenues à la pointe de la mode ou des tenues traditionnelles telles que le caftan marocain. On le retrouve également dans le secteur de la santé, notamment pour l’or dentaire. Dans l’industrie, l’or est très utilisé dans l’électronique. Presque tous les appareils électroniques en contiennent un tout petit peu, notamment les smartphones. L’or est en effet un excellent conducteur, inusable et facile d’emploi. On le retrouve même dans les produits de beauté de luxe, où il serait prisé pour ses vertus anti-âge.

Achat et vente d’or

La revente et le recyclage de l’or

Les intérêts à revendre de l’or sont multiples. Il existe des quantités impressionnantes de vieux bijoux de valeur, inutilisés ou cassés dans les foyers: les revendre, c’est s’assurer une rentrée d’argent, tout en assurant un avenir à cet or oublié. Il est important de se rendre compte que l’extraction minière a un coût, notamment écologique. S’adresser à un professionnel pour recycler de l’or non utilisé ou abîmé permet de limiter l’extraction, et donc l’impact de la filière sur la nature.

Lingots et pièces d'or d'investissement

L’or, un investissement

Aujourd’hui, investir dans l’or est plus que jamais tentant. Cela semble certes comporter quelques inconvénients : en effet, acheter des pièces ou des lingots pose quelques contraintes, liées au stockage (qui doit comporter des conditions de sécurité optimales), mais aussi aux taxes à la revente  (TMP et TPV) ; autant de coûts qu’il convient d’anticiper de façon méticuleuse. En s’y prenant bien, c’est cependant un investissement qu’il est intéressant de ne pas négliger, de part sa sûreté. Il permet de constituer une réserve de valeur des plus stables, qui a l’avantage de résister à l’inflation. Pièces d’or et lingots sont une valeur refuge incontestée, qui peut vous prémunir d’une baisse brutale des cours des monnaies principales ou pire, d’un krach sur les marchés financiers.

Voilà donc quelques milliers d’années que l’or est fidèle à sa caractéristique principale : immuable, il symbolise la stabilité. Délicat à manier, il est cependant porteur de possibilités infinies. A l’heure d’investir, l’or mérite encore et toujours que l’on se penche sur lui.

TROUVER UNE AGENCE

Estimation de rachat

AVIS CLIENTS VÉRIFIÉS PAR TRUSTPILOT

LA CHARTE OR EN CASH

  • DISCRÉTION

    Respect de vos informations

  • RAPIDITÉ

    Réponse & paiement rapide

  • SÉCURITÉ

    Données sécurisées

  • GARANTIE

    Leader depuis 2009